En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 

Apports du point de vue médical

Apports du point de vue médical

  • Travail en décharge : La pratique en milieu aqueux permet un travail en impesanteur et donc une levée des contraintes articulaires liées au poids, notamment pour la région lombaire et les membres inférieurs.
  • Travail de renforcement musculaire du caisson abdominal et des muscles du tronc : En effet, il y a un travail synergique des muscles abdominaux (grand droit -petit et grand oblique) et des paravertébraux (long dorsal-épi épineux-iliocostal lombaire-iliocostal dorsal) correspondant au verrouillage lombaire et au soutien de la colonne vertébrale, travail ô combien recommandé chez les lombalgiques.
  • Travail musculaire dynamique cette fois de groupes musculaires : Tels que : les abaisseurs d'épaule (grand rond -petit rond grand pectoral) très recommandé pour les périarthrites scapulo-humérales et recentrage huméral lié au stress -lutte contre l'effet «tête dans les épaules».
  • Important travail du grand dorsal : Appelé muscle du paraplégique en raison d'une innervation haute C6 C7 C8 et d'une insertion basse crête iliaque épineuse des vertèbres sacrées, lombaires, des 6 dernières dorsales et 4 dernières cotes finissant par une insertion haute dans la coulisse bicipitale - qui joue un rôle énorme dans le maintien de la colonne.
  • Travail circulatoire : Semelle de Lejar (voûte plantaire): on demande une attaque franche du talon suivi d'un déroulement du pas souple (puisqu’en impesanteur) jusqu'aux orteils favorisant le retour veineux rendant une sensation de jambes légères après la séance.
  • Travail d'équilibre et vestibulaire dû au courant
  • Effet minéralisant : L'eau de mer et l'air marin apportent leurs lots de minéraux, y compris en buvant quelques gorgées d'eau de mer, tonique et réhydratant jusqu'à 100 ml / jour.

Catégorie : Le longe cote -
Page lue 121918 fois